corporation


corporation

corporation [ kɔrpɔrasjɔ̃ ] n. f.
• 1530; angl. corporation « réunion, corps constitué », du lat. médiév. corporari « se former en corps »
1Hist. Association d'artisans, groupés en vue de réglementer leur profession et de défendre leurs intérêts. communauté, confrérie, corps, métier. Les maîtrises et les jurandes des corporations. Corporation de marchands. guilde, hanse.
2Cour. L'ensemble des personnes qui exercent le même métier, la même profession. corps, métier, ordre. Corporation de la boucherie. Corporation des notaires.

corporation nom féminin (anglais corporation, du latin médiéval corporari, se grouper en corps) Sous l'Ancien Régime, organisme social qui groupait tous les membres d'une profession, de la base au sommet ; corps de métiers. Ensemble de personnes exerçant la même profession : La corporation des médecins.corporation (expressions) nom féminin (anglais corporation, du latin médiéval corporari, se grouper en corps) Portrait de corporation, tableau représentant les membres d'une compagnie, d'une confrérie, d'un corps, etc. (Nombreux exemples de ces portraits collectifs, notamment dans la Hollande du XVIIe s. : Hals, Rembrandt, etc.) ● corporation (synonymes) nom féminin (anglais corporation, du latin médiéval corporari, se grouper en corps) Sous l'Ancien Régime, organisme social qui groupait tous les membres...
Synonymes :
- confrérie
- maîtrise
- métier
Ensemble de personnes exerçant la même profession
Synonymes :

corporation
n. f.
d1./d HIST Réunion d'individus de même profession en un corps particulier, ayant ses règlements propres, ses privilèges, etc., et reconnue par l'autorité.
d2./d Cour. Ensemble des professionnels exerçant une même activité. Syn. profession.
d3./d (Québec) (Emploi critiqué) Personne morale de droit public (par ex., corporation municipale) ou de droit privé (par ex., corporation religieuse).

⇒CORPORATION, subst. fém.
A.— ANTIQ. ROMAINE, Moy. Âge. Association de personnes exerçant le même métier, ou une branche de ce métier dotée de statuts définis, d'une hiérarchie, d'une police, de rites, de dévotions propres, avec en outre un ensemble de monopoles et de privilèges. Corporations d'artisans, d'artistes, de marchands; membre d'une corporation; entrer, être admis dans une corporation. Les corporations qui maintenaient, au moins dans l'artisanat, l'union de la technique impersonnelle et du lyrisme individuel (FAURE, Esprit formes, 1927, p. 154) :
1. Comme corollaire de ce caractère religieux, le collège d'artisans était, en même temps, un collège funéraire, unis, comme les gentiles, dans un même culte pendant leur vie, les membres de la corporation voulaient, comme eux aussi, dormir ensemble leur dernier sommeil.
DURKHEIM, De la Division du travail soc., 1893, p. XIII.
B.— Usuel. Ensemble des personnes, éventuellement liées par une association, qui exercent la même profession. Corporation de la boucherie, des ouvriers du Livre; corporation des avocats, des médecins :
2. [Selon M. François Perroux] La communauté de travail ou la corporation comprendrait plusieurs degrés : à l'échelon inférieur, des corporations primaires comme la boucherie, la boulangerie, l'épicerie; un peu plus haut, la fusion des corporations primaires en des corporations plus vastes comme l'alimentation, la métallurgie ou les textiles; au sommet enfin la confédération de toutes les corporations.
WILBOIS, Comment fonctionne une entr., 1941, p. 56.
Expr. fam. Il n'est pas de la corporation. Il n'appartient pas au personnel du métier.
Rem. Corporation est quelquefois employé (sur le modèle américain de corporation) comme synon. de compagnie, firme, société.
Spéc. (en Angleterre). Corps politique ou communauté civile (municipale p. ex.) à qui une charte ou patente royale donne le droit de posséder un sceau et de jouir sur son territoire des mêmes droits qu'un particulier.
P. métaph. [Le compl. de nom désigne des animaux, notamment des insectes, dont l'activité a un caractère communautaire très développé] La corporation des abeilles, des fourmis. Les deux corporations, celle des pourvoyeuses et guerrières, celle des nourrices et gouvernantes (MICHELET, Insecte, 1857, p. 270).
C.— P. anal. Ensemble de personnes ayant une activité ou des intérêts communs permanents ou temporaires. Ces femmes (courtisanes), organisées en corporation (NERVAL, Voy. Orient, t. 1, 1851, p. 245).
P. iron. Ensemble de personnes que réunit momentanément un même genre de vie. Il est naturel de croire très distinctes les deux espèces de jeunes gens qui mènent une vie élégante; aimable corporation à laquelle appartenait Henry de Marsay (BALZAC, Fille yeux d'or, 1835, p. 346).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1798. Étymol. et Hist. [1530 sans indication de sens (PALSGR., p. 209 a)] 1. 1672 « association d'artisans groupés en vue de réglementer leur profession et de défendre leurs intérêts » (Festeau ds BONN.); 2. av. 1740 « communauté d'habitants (en Angleterre) » (Le Pour et contre ds Trév. 1743). Prob. empr. à l'angl. corporation, attesté au sens 1 dep. 1530 ds NED, au sens 2 dep. 1734 (ibid.); le mot angl. est lui-même empr. au lat. médiév. corporatio (corporatio civitatis en 1442 dans le domaine angl. [LATHAM]). Fréq. abs. littér. :422. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 622, b) 412; XXe s. : a) 982, b) 450.
DÉR. 1. Corporatisme, subst. masc., écon. pol. Organisation économique et sociale de type corporatif; la doctrine qui préconise cette organisation. Un corporatisme intelligent et souple doit permettre aux maisons de toutes tailles et de tout chiffre d'affaires de trouver leur place dans une organisation d'ensemble... (L'Œuvre, 25 févr. 1941). []. 1re attest. 1911 (JAURÈS, Armée nouv., p. 373); dér. du rad. de corporation, suff. -isme. 2. Corporatiste, adj. et subst. a) Adj. [En parlant d'une organisation sociale, d'un régime, d'une doctrine économique] Qui est conforme au modèle proposé par le corporatisme. Un système corporatiste, une doctrine, une expérience corporatiste. L'économie totalement dirigée dans les états corporatistes italien et allemand (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., XIXe et XXe, t. 2, 1966, p. 430). Un « ordre » de type corporatiste (Traité sociol., 1967, p. 498). b) Adj. et subst. [En parlant d'une pers.] Qui adhère à la doctrine corporatiste. Pour d'autres, ces manifestants [paysans] dont des corporatistes soucieux des seuls intérêts de leur profession (DEBATISSE, Révol. silencieuse, 1963, p. 212). []. 1res attest. a) Adj. 1956 (MARITAIN, Human. intégr., p. 206); b) Subst. av. 1952 (Ch. Maurras ds Lar. encyclop); dér. du rad. de corporation, suff. -iste. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. — BARB. Loan-words 1921, p. 139. — BONN. 1920, p. 38, 178. — BOULAN 1934, p. 105. — DUB. Dér. 1962, p. 35 (s.v. corporatisme). — GOHIN 1903, p. 328.

corporation [kɔʀpɔʀasjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1530; angl. corporation « réunion, corps constitué », du lat. médiéval corporatio, du supin du lat. médiéval corporari « se former en corps », de corpus « corps ».
1 Hist. (Antiq. rom.). Groupement réglementé de différents métiers, dans l'État romain ( Collège). || Les corporations ont disparu à l'époque franque.
2 (1672). Hist. et cour. Association d'artisans, groupés en vue de réglementer leur profession et de défendre leurs intérêts. Communauté, corps, métier. || Maîtres, compagnons, apprentis d'une corporation. || Chefs d'une corporation. Bayle, garde, juré, syndic. || Le chef-d'œuvre, œuvre que devait réaliser un compagnon pour recevoir la maîtrise dans une corporation ( Artisan). || Corporations des arts et métiers. || Délégués des corporations ( Jurande). || Corporation de marchands. Corps, gilde, hanse. || Corporation religieuse. Confrérie. || Suppression des corporations, en France, par l'édit de Turgot (1776).
1 (…) l'abolition des corporations, jurandes et maîtrises, bouleversant l'économie du travail national, n'avait pas été sans faire tort à la bonne fabrication.
Louis Madelin, Vers l'Empire d'Occident, VII, p. 89.
2 La corporation rapproche tous ceux qui exercent le même métier (…)
Olivier-Martin, Précis d'hist. du droit franç. (→ Apprenti, cit. 2).
3 (Av. 1740). Cour. L'ensemble des personnes qui exercent le même métier, la même profession. Corps, métier, ordre. || La corporation de la boucherie. || La corporation des notaires, des médecins.
Fam. || Il n'est pas de la corporation : il n'est pas du métier (→ Bâtiment).
Par anal. Groupe de personnes ayant une activité commune, des intérêts communs.
Spécialt (Grande-Bretagne). Corps politique ou communauté civile créé par une charte royale, ou un acte juridique, et qui jouit des mêmes droits qu'un particulier.
4 (En parlant d'animaux qui ont une vie communautaire très développée). || La corporation des fourmis.
DÉR. Corporatif, corporatisme, corporatiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • corporation — cor·po·ra·tion /ˌkȯr pə rā shən/ n [Late Latin corporatio, from Latin corporare to form into a body, from corpor corpus body]: an invisible, intangible, artificial creation of the law existing as a voluntary chartered association of individuals… …   Law dictionary

  • Corporation — • An association recognized by civil law and regarded in all ordinary transactions as an individual. An artificial person Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Corporation     Corporation …   Catholic encyclopedia

  • Corporation — Cor po*ra tion (k[^o]r p[ o]*r[=a] sh[u^]n), n. [L. corporatio incarnation: cf. F. corporation corporation.] A body politic or corporate, formed and authorized by law to act as a single person, and endowed by law with the capacity of succession;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Corporation — (englisch – ‚Körperschaft‘ – von lateinisch corpus ‚Körper‘) steht für: eine Form der Aktiengesellschaft in Kanada, siehe Aktiengesellschaft (Kanada) eine Form der Aktiengesellschaft in den Vereinigten Staaten von Amerika (USA), siehe… …   Deutsch Wikipedia

  • Corporation$ — Studio album by Cancer Released 2004 Genre Death metal Length 21:13 …   Wikipedia

  • corporation, C — n. A corporation formed under Subchapter C of the Internal Revenue Code; also called a Subchapter C corporation. The Essential Law Dictionary. Sphinx Publishing, An imprint of Sourcebooks, Inc. Amy Hackney Blackwell. 2008 …   Law dictionary

  • corporation — Under Title 11 U.S.C. Section 101: (9) The term corporation (A) includes (i) association having a power or privilege that a private corporation, but not an individual or a partnership, possesses; (ii) partnership association organized under a law …   Glossary of Bankruptcy

  • corporation, S — n. A small corporation that can have its taxable income taxed to its shareholders to avoid corporate income tax. The Essential Law Dictionary. Sphinx Publishing, An imprint of Sourcebooks, Inc. Amy Hackney Blackwell. 2008 …   Law dictionary

  • corporation — [kôr΄pə rā′shən] n. [ME corporacioun < LL(Ec) corporatio, assumption of a body, incarnation < pp. of L corporare: see CORPORATE] 1. a legal entity that exists independently of the person or persons who have been granted the charter creating …   English World dictionary

  • Corporation — Corporation. Verbindung physischer Personen zu einer einzigen juristischen Person; das Vermögen gehört ausschließlich ihr; sie allein wird Gläubiger und Schuldner, nicht die Mitglieder (Gemeinden, Gilden, Zünfte, Klöster, Universitäten,… …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.